Arnaud Manry, troisième lauréat du "Prix Georges Emblanc" 2019

Actualité
Arnaud Manry, troisième lauréat du "Prix Georges Emblanc" 2019
arnaud_manry_1_portrait.jpg

Description

Un prix en hommage à Georges Emblanc

En 2019, pour rendre hommage à Georges Emblanc, personnalité engagée qui a accompagné pendant des années l'EPTB Seine Grands Lacs, un prix portant son nom a été lancé. Ce prix vise à récompenser des personnes méritantes, qu'il s'agisse d'étudiants ou de professionnels, suivant un master ou cursus équivalent, et ayant rédigé un mémoire de fin d'études portant sur les thématiques inondation/crues et étiage, l'éducation à l'environnement, l'aménagement urbain ou bien encore la biodiversité.

Après avoir examiné différents mémoires reçus, en mai 2019, le jury, composé de représentants de l'EPTB Seine Grands Lacs et de l'ONG ERN France a attribué le premier "Prix Georges EMBLANC pour la Culture du fleuve, la prévention du risque inondation et la biodiversité" à Noémie THOMAS et le second prix à Marion PERNEY. Le troisième prix a été remis à Arnaud MANRY pour son mémoire de master « Pluies extrêmes et submersions rapides : Solidarités sociales et économiques au service de la résilience ? »

Un mémoire très riche et pédagogique

Mémoire de grande qualité, par sa technicité, sa richesse et la variété des angles traités, ce travail intéressera bien sur tous les professionnels des risques qui y retrouveront certains aspects théoriques connus, mais qui découvriront sans doute aussi comment les pouvoirs publics en général peuvent tenter d’encadrer et organiser les solidarités territoriales qui peuvent se mettre en place dans une zone sinistrée, afin que cette générosité spontanée soit un « plus » et en aucun cas un facteur de désorganisation qui viendrait ajouter de la complexité à la crise.

Fruit d’un très gros travail bibliographique, de lecture, d’interviews et de recherche, ce mémoire peut constituer, pour des étudiants travaillant sur les risques naturels ou même pour des élus ou techniciens de collectivités locales désireux de mieux comprendre la gestion de crise et le risque inondation, une entrée en matière et un guide très utiles pour tenter d’acquérir certaines notions de base.

Constitué de trois grandes parties, après un rappel des bases théoriques de la gestion de crise, puis la restitution d’un travail d’enquête mené auprès des deux communes sinistrées du Gard et du Var, Arnaud Manry fournit dans une dernière partie une liste d’une vingtaine de propositions, plus ou moins originales et innovantes, mais qui viennent parfaitement compléter certains manques qu’il a pu relever, lors de catastrophes et RETEX, au cours de ses recherches. Au final, c’est un ensemble assez complet qui est proposé à la lecture et qui viendra sans nul doute éclairer les spécialistes du risque inondation et tout simplement celles ou ceux que le sujet intéresse.

Le jury du Prix Georges Emblanc 2019 a voulu récompenser ce mémoire, en lui attribuant le troisième prix, en raison des multiples qualités de ce travail d’une grande rigueur et formellement exemplaire, pour les sujets originaux retenus, pour sa structure impeccable et pour les analyses fournies. Les jurés ont de plus été sensibles au fait que cet ouvrage émanait d’un professionnel déjà bien ancré dans la vie active, qui reflète une personnalité volontaire et affirmée.

Arnaud MANRY, professionnel expert en tant que commandant des sapeurs-pompier

Arnaud MANRY, commandant des sapeur-pompier, âgé d’une quarantaine d’années à la remise du Prix, travaille aujourd’hui en tant qu’adjoint au Chef Gestion des risques au SDIS (Service Départemental d’Incendies et de Secours) de l’Allier, et il est aussi, depuis le 1er janvier 2019 Chef de groupement Chargé de mission auprès du DDSIS.

A travers le prix remis au commandant Arnaud Manry du SDIS de l’Allier, c’est indirectement tout le corps des Sapeurs-Pompiers, et aussi les milliers de pompiers bénévoles qui s’engagent au quotidien, que les jurés ont aussi voulu féliciter, un groupe de femmes et d’hommes plébiscités par les Français, un groupe capable de produire des personnes aussi exemplaires que ce lauréat passionné par son métier et le goût de servir les autres.

Il est à noter en conclusion que le mémoire d’Arnaud Manry avait déjà fait l’objet d’une première distinction puis que ce travail avait été primé aux Prix de l’ENSOSP 2016 en recevant l’Accessit et prix de la qualité littéraire.

Le mémoire d’Arnaud MANRY est disponible en ligne via ce lien : Pluies extrêmes et submersions rapides : Solidarités sociales et économiques au service de la résilience ?