Vidéo entreprises - le diagnostic de vulnérabilité aux inondations des bâtiments des entreprises

J'aime
12 utilisateurs ont voté
Vidéo
De la visite de terrain de l'expert en passant par les mesures de réduction des vulnérabilités et de leurs coûts, découvrez dans cette vidéo comment s'effectue un diagnostic de vulnérabilité aux inondations des bâtiments des entreprises
diag_batiments_5.png

Description

EPISEINE - Le diagnostic de vulnérabilité aux inondations des bâtiments des entreprises

Réaliser (ou faire réaliser via un prestataire spécialisé) un diagnostic de vulnérabilité permet notamment de définir :

  • la hauteur d’eau potentielle et les points d’entrée d’eau dans votre bâtiment ;
  • les impacts potentiels directs et indirects sur vos outils de travail et votre activité ;
  • les mesures structurelles (achat de matériel, protection ou déplacement d’installations sensibles, création de zone de stockage, etc.) et organisationnelles (procédure de veille, création d’une cellule de crise, formation d’agents, etc.) à mettre en place en fonction d’une analyse coût-bénéfice. 

Vous pouvez, dans certains cas, réduire les dommages en :

  • investissant dans du matériel pour limiter les entrées d’eau (batardeau, clapet anti-retour, bouchon d’aération…) ;
  • réalisant des travaux (réhaussement des équipements sensibles, du réseau électrique…).
    Un guide d’auto-diagnostic de vulnérabilité de votre entreprise conçu par l’État est disponible. Il précise des prix indicatifs des équipements et travaux de réduction de vulnérabilité au risque d'inondation.

    Téléchargez les guides d'auto-diagnostic de vulnérabilité de bâtiments aux inondations conçues par la DRIEAT (Direction régionale et interdépartementale de l’environnement, de l’aménagement et des transports)