crue d'hiver
Crue de l'Yerres
Mars
1978
Retours aux crues
icon COURS D'EAU
Orge, Yerres, Yvette
icon INDICE DE GRAVITÉ icon

1 malchance sur 100 de se produire chaque année

2 / 3

Février-Mars 1978

Crues rapides des rivières d’Ile de France, la plus importante du XXe. siècle pour l’Yerres.

 

Cours d’eau : Yerres, Orge, Yvette

Villes : Combs-la-Ville, Brunoy

Météorologie et hydrologie

Les épisodes de pluie continue et dense sur quelques jours se succèdent dès l’automne 1977. En février et mars 1978 ces perturbations sont quasi-continues. Du 14 au 21 mars 1978, 91 mm de pluie tombent sur la région contre 45 mm en moyenne pour la totalité du mois. Les crues se multiplient, avec une intensité croissante (02-04 février, 22-24 février, 16-18 mars, 20-23 mars). Les épisodes de mars, associés à des montées de crue plus rapides, constituent sur la région l’événement le plus marquant des deux mois de perturbations.

C’est l’une des crues les plus importantes du XXème siècle sur l’Yerres, du même ordre de grandeur que celle de 1955 sur l’amont du bassin. Elle est supérieure à la crue de 1910. Les débits atteignent 73 m3/s à Courtomer (période de retour cinquantennale à centennale) et 125 m3/s à Yerres. Entre le 21 et le 23 mars, l’Orge débite jusqu’à 40 m3/s à Morsang-sur-Orge (période de retour vincennale à cinquantennale), crue la plus importante mesurée à la station depuis sa mise en place, de même sur l’Yvette à la station de Villebon-sur-Yvette. La décrue s’amorce à partir du 1er avril.

 

Conséquences

L’Yerres entre en crue le 21 mars et rapidement inonde son lit majeur. Plusieurs familles sont relogées en urgence. L’ensemble de la vallée de l’Yerres est touché. Les pertes sont estimées à neuf millions de francs. Quelque 700 bâtiments sont inondés dans le département de l’Essonne, une dizaine à Combs-la-Ville (Seine-et-Marne). Par ailleurs de nombreuses routes sont coupées. A Brunoy, une cinquantaine de pavillons sont endommagés, de même qu’une grande partie de la voirie et la piscine municipale. On relève au total plus de 2000 personnes sinistrées.

Crue de l’Yerres de mars 1978  à gauche Pervenches-Coubertin, à droite pont de la RD 10.
Crue de l’Yerres de mars 1978 à gauche Pervenches-Coubertin (Yerres), à droite pont de la RD 10 à Soignolles-en-Brie.
 

 

Suites

En 2007, de nombreux repères de crues sont positionnés dans la vallée de l’Yerre, suite à cet évènement.

Sources

  1. Les inondations remarquables en France, inventaire 2011 pour la directive Inondations. Michel Lang, Denis Cœur, Coordinateurs. Editions QUAE, 2014.
  2. Dossier technique portant sur la mise en place de repères de crues sur la rivière d’Yerres. Syndicat intercommunal pour l’assainissement de la région de Villeneuve-Saint-Georges, 2007.
  3. Photographies.