Conseils aux habitants

Avant

Ce qu'il faut savoir

Même si vous n'avez pas les pieds dans l'eau, vous pourrez subir les conséquences d'une inondation. Vous n'aurez peut-être plus d'électricité, de chauffage, d'eau potable, d'assainissement et ne pourrez peut-être donc plus rester dans votre logement ou vous subirez des conditions de vie très dégradées. Ceci pendant plusieurs jours voire plusieurs semaines si la crue est importante.

Les conseils

  • Mon quartier est-il en zone inondable ? Pour le savoir je contacte la mairie de ma commune ou je regarde sur ce site Internet.
  • Si j'habite en zone inondable et que je suis amené à quitter mon logement, je réfléchis à d'autres solutions d'hébergement pour plusieurs jours voire plusieurs semaines (familles, amis...).
  • Dès qu'une inondation est annoncée, je m'informe sur la manière dont elle va toucher mon territoire : auprès de ma commune ou sur le site Internet Vigicrues.

Comment aider mon entourage ?

  • Je parle de ce sujet autour de moi (famille, amis, voisins...).
  • Je relais ces informations sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter...).

Pendant

Ce qu'il faut savoir

Les crues du bassin de la Seine sont lentes : entre le moment où elles sont annoncées et celui où elles vous toucheront, plusieurs jours peuvent se passer. Il est donc essentiel de vous tenir informé pour avoir le temps de vous préparer avant que l'eau arrive.

Les conseils

  • En cas d'annonce de crue, je m'informe via les médias officiels (préfecture, mairie, pompiers...).
  • Je respecte toujours les consignes de sécurité officielles. Il en va de ma sécurité et de celle de mes proches.
  • Je ne m'engage en aucun cas, à pied ou en voiture, sur une voie déjà inondée : grave danger d'être emporté ou de tomber dans un piège dissimulé sous l'eau !
  • Je prépare mon sac en cas d’évacuation (papiers d’identité, attestations d’assurances, eau, trousse de premiers secours, quelques aliments non périssables, vêtements chauds...).
  • Je surélève ou déplace dans les étages les objets/matériels sensibles, précieux (souvenirs, documents officiels), utiles ou polluants (pots de peinture, engrais, solvants, poubelles...).
  • Quand l'inondation est là, je coupe le gaz, le chauffage et l’électricité. En immeuble, je contacte mon gardien ou les représentants de ma copropriété pour m'assurer que ces coupures ont bien été effectuées.
  • Si j'évacue mon domicile, je trouve si possible une solution alternative d'hébergement pour plusieurs jours voire plusieurs semaines (famille, amis...).

Comment aider mon entourage ?

  • Je sollicite ou j'aide mes voisins et je reste le plus autonome possible car les autorités ne pourront pas forcément aider tout le monde.
  • Je reste attentif et j'assiste les personnes les plus vulnérables parmi mes proches ou dans mon quartier (personnes âgées, hospitalisées à domicile, en situation de handicap ou isolées).

Après

Ce qu'il faut savoir

Les crues du bassin de la Seine s'évacuent lentement. Entre le pic de crue et le retour à la normale, plusieurs semaines voire plusieurs mois peuvent s'écouler.

Les conseils

  • Je reste informé de l’évolution de la situation et je respecte les consignes données localement (mairie, préfecture, opérateurs de réseaux...). Même si le niveau d'eau a commencé à diminuer, la situation peut rester potentiellement dangeureuse.
  • Si j'ai quitté mon habitation le temps de l'inondation, je ne la réintégre pas sans autorisation. Je ne rebranche pas les réseaux sans autorisation. En cas de doute, je fais appel à un professionnel.
  • Je constitue un dossier photographique de constat pour l’assurance avant de nettoyer mon logement.
  • Je me protège sérieusement avant de manipuler les déchets produits par l’inondation. Ils peuvent être toxiques et dangereux.
  • Je m'informe auprès de la mairie pour connaître les démarches de déclaration de catastrophe naturelle et je contacte mon assureur sans attendre.
  • Une fois les démarches effectuées auprès de mon assurance, j'aère, je désinfecte et j'essaye de sécher le plus vite possible les pièces de mon habitation qui ont été inondées.

Comment aider mon entourage ?

  • Je rends visite à mes voisins et je fais le tour de mon quartier pour voir si je peux apporter mon aide, sans me substituer aux professionnels (électricien, plombier, etc).
  • Je m'informe auprès de la mairie, des associations locales ou des réseaux sociaux pour savoir si des opérations d'entraide sont organisées.