Village-forum de sensibilisation au risque de crue de la Seine - PLOUF 75 édition 2022

J'aime
19 utilisateurs ont voté
Actualité
Du 14 au 16 juin 2022 a eu lieu l’édition 2022 de Plouf 75 à la Cité des sciences et de l’industrie. Organisé par la préfecture de Police, ce village-forum a sensibilisé le public au risque de crue de la Seine grâce à 11 ateliers. Retour sur cette édition
Sandbox

Description

Mister sandbox : le stand d’episeine en réalitÉ augmentÉe

La Sandbox est un bac à sable en réalité augmentée qui permet de modeler le territoire (en créant des cours d’eau et des collines, en déplaçant des habitations et infrastructures…), de faire tomber la pluie grâce à une caméra à détecteur de mouvement, de créer des inondations et d’en observer les conséquences.

L’objectif de l’animation est de comprendre comment se forment les crues, quels ouvrages permettent d’en atténuer les effets et quelles peuvent être les conséquences pour son territoire et sa famille lorsque les ouvrages ne suffisent plus à retenir les eaux.

Sandbox_
Les enfants font tomber la pluie grâce à leurs mains

Voici une brève vidéo montrant le fonctionnement de l'outil (à lire en plein écran).

Sandbox : démonstration
 

L'animation débute avec un territoire vierge de toute habitation ou infrastructure. Les enfants découvrent comment fonctionne la Sandbox, comment se forment les inondations, comment faire tomber la pluie, et construisent ensuite leur territoire en y plaçant une gare, une école, des maisons, des immeubles, ou encore une centrale électrique.

Sandbox_2
Les enfants modélisent leur territoire
 

Ils font à nouveau tomber la pluie et voient les conséquences sur le territoire, des plus visibles (les zones inondées), aux moins évidentes (impacts indirects : transports, électricité, chauffage, etc.). La Sandbox permet également de modéliser l’action d’ouvrages de protection, tels que des murettes, des barrages ou des lacs-réservoirs.

Sandbox_1
 
 

Les enfants repartent ensuite avec une bouée-magnet EPISEINE, qui contient un rappel sur les mesures de prévention face au risque d’inondation, et un mémo sur les objets à mettre dans son sac de secours. 300 élèves et particuliers ont visité le stand d'EPISEINE, qui a remporté un franc succès !

11 ateliers ludiques et pédagogiques sur les inondations

Outre l’atelier Sandbox proposé par EPISEINE, le dispositif de l’EPTB Seine Grands Lacs, 10 autres stands ont donné vie à ce village-forum et conquis le public :

  • Baignade interdite – Institut Paris Region : les visiteurs pénètrent sur le site en marchant sur une grande carte positionnée au sol représentant Paris et la petite couronne inondées. L’atelier cartographie présente les enjeux et les vulnérabilités du territoire. Cette grande carte au sol, prêtée par l’EPTB Seine Grands Lacs, était complété au stand de la préfecture de Police par une même carte, mais à l’échelle de la région Île-de-France ;
Carte_au_sol
Stand de l'Institut Paris Région - carte au sol des zones inondables et des fragilités réseaux

 

  • Risques à l’affiche – Institut français des formateurs en risques majeurs et protection de l’environnement : à travers un module ludo-pédagogique, les élèves concevaient l’affiche du/des risque(s) majeur(s) de leur établissement scolaire en insistant sur deux volets : le premier sur les risques, le second sur les conduites à tenir ;
  • La fibre se mouille ! – Orange : une maquette illustrait la résistance des nouveaux réseaux de fibre optique à la montée des eaux, en comparaison aux anciens réseaux en cuivr
  • O courant – Enedis : l’atelier a permis de découvrir les risques électriques domestiques et les impacts des crues sur le réseau d’électricité. Un film abordant les chemins de l’électricité était projeté.
  • Tout ce qui se joue dans les égouts – Ville de Paris : l’atelier a fait comprendre les enjeux de la gestion de flux dans le réseau d’assainissement pour prévenir les risques d’inondations et limiter les rejets d’eaux usées dans la Seine. Il permet de découvrir les différents scénarios de montées des eaux dans le réseau d’égouts parisien et le rôle des vannes et des déversoirs d’orages dans chacun de ces scénarios.
  • Tous dans le même bateau – Ordre de Malte France : l’atelier a fait découvrir l’organisation d’un centre d’hébergement d’urgence en cas de crue et s’appuiera sur un support vidéo interactif.
  • Patrimoine à l’eau ! – Bouclier bleu : l’atelier avait pour thème la sauvegarde du patrimoine en cas de crue : il présentait notamment des livres mouillés et les premiers gestes pour les préserver.
  • Attention, l’eau monte – Direction régionale et interdépartementale de l’Environnement, de l’Aménagement et des Transports : la crue met entre 2 et 10 jours pour arriver à Paris. L'eau qui arrive vient de loin, de l'Est ou du Sud de la capitale. Alors, en cas de crue, comment savoir quand l'eau va arriver ? Et savoir si elle va inonder Paris ? Les spécialistes de la prévision des crues expliquaient comment ils trouvent les réponses à ces questions.
  • Seine grandeur nature – Eau de Paris : à l’aide d’une grande fresque, Eau de Paris montrait l’efficacité du modèle de distribution d’eau (même) en cas de crue. L’animation était également l’occasion de revoir avec les élèves le grand cycle de l’eau, de les familiariser au petit cycle de l’eau et enfin de faire le point sur leurs connaissances en matière d’écogestes et de préservation de la qualité de l’eau.
  •  Cinéma : Paris sous les eaux – Préfecture de Police/Secrétariat général de la Zone de défense et de sécurité de Paris : projection d’extraits du documentaire Le Monde de Jamy : la France sous les eaux.

 

PLOUF 75 PP
 
 

Retrouvez de la documentation sur l'outil Sandbox ci-dessous.

Sandbox : le bac à sable en réalité augmentée pour faire la pluie et les inondations