Vidéo - Entreprises : Les entrainements et exercices de gestion de crise

Actualité
La crise sanitaire liée au Covid-19 montre l’importance de préparer et de maintenir à jour un dispositif de gestion de crise opérationnel. Découvrez comment vous préparer en images.
schema_exercice_entreprise.png

Description

EPISEINE - Exercices et entrainements de gestion de crise (entreprises)
 

Les entrainements et exercices : un gage d’opérationnalité des plans de gestion de crise

Les plans de gestion de crise sont des documents stratégiques internes aux entreprises. Ils ne présentent aucun caractère réglementaire mais sont néanmoins recommandés à toutes les entreprises souhaitant planifier et organiser leur réponse en cas d’évènement, et ce afin de protéger leur personnel, leurs activités et d’assurer la pérennité de la structure.

Les plans de gestion de crise sont des boîtes à outils permettant de formaliser et de faciliter la réponse opérationnelle face à une situation de crise. Pour s’assurer de leur opérationnalité, il convient de les tester régulièrement afin d’identifier les forces des dispositifs ainsi que les points à améliorer.

Les exercices et les entraînements sont également des outils efficaces de sensibilisation au risque pour les collaborateurs et les cadres d’une entreprise. 

Comment préparer son exercice ?

Les exercices et les entraînements de gestion de crise permettent de répondre à des objectifs précis : tester l’alerte et la mobilisation des équipes ou tester la communication de crise par exemple. Ces objectifs doivent être définis en amont afin d’identifier les participants et le scénario.

La thématique et le scénario d’un exercice permettent de répondre aux objectifs fixés. C’est le scénario qui, stimuli par stimuli, va rythmer l’exercice ou l’entraînement en mettant les joueurs devant une situation réaliste. Ce scénario doit comporter un certain nombre de difficultés que les joueurs devront surmonter.

L’organisation d’un exercice ou d’un entraînement ne se termine pas une fois la mise en situation terminée. Cette phase de jeu doit être complétée par un retour d’expérience, à chaud puis à froid, afin de réellement capitaliser les acquis de l’exercice ou de l’entrainement. C’est en verbalisant les expériences vécues que les joueurs pourront progresser et que le dispositif de gestion de crise pourra être amélioré.

Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante : episeine@seinegrandslacs.fr