Un bel exemple de reconquête de Zones d’Expansion de Crues par la restauration de la continuité écologique des plans d’eau de Nogent-sur-Vernisson

Actualité
En décembre dernier, l’EPAGE du Loing, territoire pilote dans le cadre de l'action 4.1.2 du PAPI de la Seine et de la Marne franciliennes, a réalisé des travaux sur les étangs de la commune de Nogent-sur-Vernisson. Retour sur un projet multifonctionnel.
Étang aval après travaux de restauration

Description

Quels acteurs concernés par le projet de Nogent-sur-Vernisson ?

Ce projet a été construit grâce à une large concertation qui a duré 3 ans entre l’EPAGE du bassin du Loing, les services de l’État, les associations locales et la Commune de Nogent-sur-Vernisson. Sa réussite est le résultat d’un consensus territorial entre tous les acteurs locaux.

image1.jpg
Localisation des travaux de restauration effectués sur le Vernisson. Source : site de l’EPAGE du Loing, https:/www.epageloing.fr/

 

Des travaux pourquoi faire ?

Créés en 1971, ces deux bassins qui barraient la rivière servaient initialement à écrêter les crues. Rapidement, ils sont devenus des plans d’eau d’agréments où se pratiquent des activités de pêche et de promenade générant ainsi des impacts significatifs sur la dynamique naturelle du cours d’eau et sur la qualité de ses eaux :

  • Réchauffement de la température de l’eau ;
  • Dégradation de la qualité de l’eau ;
  • Rupture de la continuité sédimentaire et piscicole ;
  • Rupture d’écoulement créant des assecs (assèchement du lit) et ne permettant plus d’écrêter les crues.

Les travaux réalisés à Nogent-sur-Vernisson répondent à plusieurs objectifs :

  • Restaurer la continuité écologique du Vernisson tout en maintenant les usages récréatifs des plans d’eau ;
  • Restaurer des champs d’expansion de crues afin d’atténuer les impacts négatifs des crues du Vernisson (capacité de stockage : 75 000 m3 d’eau) ;
  • Contribuer à améliorer la qualité de l’eau via la restauration d’une zone humide dans le lit majeur du cours d’eau ;
  • Contribuer à l’accroissement de la biodiversité en recréant des habitats pour la faune et la flore aquatiques et terrestres.
image2.png
Chantier d’agrandissement du plan d’eau aval et d’aménagement du nouveau lit du Vernisson. Source : site de l’EPAGE du Loing, https:/www.epageloing.fr/

 

Quels travaux ?

Les travaux de déconnexion réalisés sur les étangs de Nogent-sur-Vernisson :

  • Décloisonnement du linéaire du Vernisson sur 5 km ;
  • Suppression du plan d’eau amont et restauration d’une zone humide de 5 ha dans le lit majeur du Vernisson (zone d’expansion de crues) ;
  • Restauration du lit mineur du Vernisson sur 830 mètres linéaires ;
  • Agrandissement du plan d’eau aval.
image3.jpg
Schéma des travaux de restauration. Source : site de l’EPAGE du Loing, https://www.epageloing.fr/

 

Un tel projet, combien ça coute ?

Le coût total du projet est de 1 073 289 €, financé à 85% par l’Agence de l’eau Seine Normandie. Les 15% restants ont été financés par la région Centre-Val de Loire et par l’EPAGE du bassin du Loing.

image4.jpg
Les plans d’eau de Nogent-sur-Vernisson avant et après les travaux de restauration : A - bassin amont avant travaux, B - bassin aval avant travaux, C - bassin amont après travaux, D - bassin aval après travaux. Source : site de l’EPAGE du Loing, https://www.epageloing.fr/

 

Et après ?

L’EPAGE du Loing a réalisé des mesures de la qualité de l’eau avant travaux. Avec une qualité d’eau moyenne, le Vernisson ne bénéficiait que de très peu d’habitats favorables aux organismes aquatiques. Suite aux travaux de restauration, l’EPAGE a élaboré un protocole de suivi visant à mesurer les gains sur les volets hydromorphologique, biologique, floristique et faunistique 1 an, 3ans et 5 ans après travaux.

La zone humide sera clôturée afin d’accueillir du pâturage (ovin). Ce type d’entretien permettra le développement de la flore et la faune typique des zones humides.

 

Si vous souhaitez en savoir davantage sur ce projet de restauration, consultez la page dédiée sur le site de l’EPAGE du Loing