Restauration hydromorphologique de l’Armance : le projet de Davrey lauréat du prix national du génie écologique 2020

Actualité
En octobre dernier, le Prix national du Génie écologique était délivré au Syndicat Mixte du Bassin Versant de l’Armançon, pour ses travaux de restauration hydromorphologique sur le site de Davrey, dans l’Aube. Retour sur ce projet multifonctionnel !
prix_genie_ecologique.png

Description

Un projet inédit de par son ampleur et son montage

 

Quels acteurs concernés par le projet de Davrey ?

Ce projet a été monté grâce à la mise en synergie de tous les acteurs locaux de la biodiversité, de l’éducation et du tourisme.

Sa réussite est le fruit d’un travail collaboratif entre le  Syndicat Mixte du Bassin Versant de l’Armançon (SMBVA), la Commune de Davrey et la Communauté de Communes du Chaourçois et du Val d’Armance (CCCVA).

 

Des travaux pourquoi faire ?

Les aménagements passés (rectification, recalibrage, drainage, ouvrages hydrauliques) avaient conduit à une dégradation sensible de la qualité écologique : perte de biodiversité, déconnexion des zones humides avec leurs cours d’eau, dégradation de la qualité physico-chimique de l’eau…

Il s’agit d’un projet multifonctionnel qui permet de :

  • maintenir l’équilibre écologique local (rôle de corridor écologique, habitat et source de nourriture pour la faune) ;
  • contribuer à l’amélioration de la qualité de l’eau en redonnant leur rôle de filtre aux milieux pour lutter contre les pollutions diffuses ;
  • gérer les inondations en contribuant au ralentissement dynamique des crues ;
  • sensibiliser le public par la mise en place de panneaux thématiques, d’observatoires ornithologiques, de sentiers de promenade, etc.

 

Quels travaux ?

Les travaux réalisés sur l’Armance et le Landion :

  • suppression des ouvrages hydrauliques ;
  • recréation des sinuosités avec modification de la section d’écoulement ;
  • création de 5 mares, une platière humide de 2 hectares, 5000 m² de noues et frayères.
avant_apres.png
Source : site du SMBVA, https://www.bassin-armancon.fr/
 

 

Un tel projet, combien ça coute ?

Le projet a eu un coût total de 942 000 €, financé à 90% par l’Agence de l’eau Seine Normandie (les 10% restant ont été financés par le SMBVA et la Communauté de Communes du Chaourçais et du Val d’Armance).

photo_avant_apres.png
Source : site du SMBVA, https://www.bassin-armancon.fr/
 

 

Un atout pour le tourisme local

Les travaux de restauration menés par le SMBVA permettront désormais aux touristes d’observer, grâce à des balades et circuits pédagogiques, la faune et la flore typiques de ces milieux humides. Des circuits touristiques déjà existants sur les communes d’Ervy-le-Chatel, Chaource, Sommeval et Turny ont ainsi été complétés afin d’intégrer la découverte des zones humides du site de Davrey. La valeur patrimoniale et paysagère du site est désormais mise en valeur grâce à des aménagements à but pédagogique présentant les spécificités de ces milieux aquatiques et humides.

panneaux_pedagogiques.png
Exemples de panneaux pédagogiques sur le site de Davrey. Source image : site du SMBVA, https://www.bassin-armancon.fr/

 

Si vous souhaitez en savoir davantage sur ce projet de restauration, consultez la page dédiée sur le site du SMBVA.