Idée reçue n°1 - Je dois monter dans les étages en attendant que l’eau descende

Actualité

Description

On confond souvent les conduites à tenir en cas d’inondation ici, en Ile-de-France, avec ce qu’il faut faire dans le Sud de la France. Il s’agit pourtant de deux situations très différentes.

  • Dans le Sud de la France, le département de l’Hérault par exemple, une inondation est un phénomène brutal : le niveau de l’eau monte en quelques dizaines de minutes parfois, laissant peu de temps aux habitants pour évacuer leurs maisons. Mais une fois le pic de la crue atteint, l’eau redescend très rapidement. La crue et la décrue peuvent intervenir dans la même journée, il faut donc réagir très vite et se mettre en sécurité dans les étages.
  • Sur notre territoire, les crues de la Seine et de la Marne sont au contraire beaucoup plus progressives : l’eau monte plus doucement (1,5 mètre par jour maximum en général), mais elle redescend aussi très lentement. Pendant la crue de 1910 par exemple, le territoire est resté inondé pendant plus de deux mois !
La durée des crues : l'exemple de 1910
La durée des crues : l'exemple de 1910
 

 

Cette cinétique lente fait qu’il y a très peu de risques qu'une personne soit emportée par l'eau directement. En toute logique, il ne sert donc à rien de monter se réfugier dans les étages.

Vous serez averti-e de la montée des eaux entre 24 et 72h à l’avance. Il faudra en revanche vous préparer à évacuer votre logement pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois.