Vidéo : découvrez pourquoi les crues de la Seine et de la Marne sont uniques.

Actualité
65 % des Franciliens pensent que le premier geste à faire en cas d’inondation de la Seine est de se mettre à l’abri en hauteur… Ce comportement n’est pourtant pas adapté. On vous explique pourquoi en vidéo.
Vidéo crue à cinétique lente

Description

Les crues torrentielles du Sud de la France, régulières et dévastatrices, font souvent la une de l’actualité nationale. À cette occasion, les médias rappellent les bons comportements à adopter pour éviter les accidents : se réfugier dans les étages, ne pas aller chercher ses enfants à l’école, ne pas descendre dans les parkings pour récupérer sa voiture…De nombreux Franciliens considèrent ainsi qu’en cas de crue en Ile-de-France, la situation est identique et qu’il convient d’adopter les mêmes comportements...

 

Pourtant, les crues de la Seine et de la Marne sont caractérisées par une cinétique lente, ce qui signifie que les populations ont jusqu’à 3 jours pour s’y préparer et évacuer leur logement. Cela signifie également que l’eau reste bien plus longtemps sur notre territoire et que ses effets se font ressentir sur plusieurs mois voire plusieurs années, notamment au niveau des réseaux.

 

Parce que ce phénomène n’est pas toujours simple à expliquer pour les non-experts du risque inondation, EPISEINE a réalisé pour vous une première vidéo grand public intitulée :

« Qu’est-ce qu’une crue à cinétique lente et quelles sont ses conséquences ? ».

 

N’hésitez pas à la partager auprès de votre réseau, lors de vos prochaines sessions de sensibilisation ou à nous demander le fichier MP4 pour l’intégrer à votre site web.

 

Deux nouvelles vidéos sont en cours de réalisation et vous seront transmises avant l'été 2019 !