LA MODÉLISATION HYDRAULIQUE : UN OUTIL POUR MIEUX CONNAÎTRE LES INONDATIONS

Actualité
La modélisation hydraulique est une notion technique pas toujours facile à comprendre ni à expliquer. Cet article vous aide à y voir plus clair.
Illustration du maillage utilisé pour la modélisation

Description

Qu’est-ce qu’un modèle hydraulique ?

Création d’une représentation simplifiée sur ordinateur de la rivière et de la topographie des zones environnantes, les modèles représentent aussi de manière simplifiée les différents ouvrages présents dans la rivière comme les ponts et les barrages de navigation.

Aujourd’hui les modèles hydrauliques deviennent de plus en plus précis mais ne permettent pas encore d’avoir une représentation exacte de la situation naturelle.

Quel est l’objectif d’un modèle hydraulique ?

L’objectif est de pouvoir simuler un événement naturel comme une inondation afin d’en évaluer les effets, principalement pour identifier les zones qui seront inondées. En règle générale, le modèle hydraulique permet d’évaluer :

  • la hauteur d’eau atteinte à différents endroits du modèle,
  • les vitesses d’écoulement qui seront plus ou moins rapides en fonction de l’endroit où l’on se trouve (sur une zone urbanisée ou sur une zone plus végétale).

A quelles fins peut-on utiliser un modèle hydraulique ?

Ces logiciels peuvent avoir plusieurs utilisations en fonction des personnes qui les mobilisent :

  • cartographier des zones inondables pour des événements donnés comme par exemple pour créer des Plans de Prévention des Risques Inondations (PPRI) obligatoires pour les communes en zone de risque,
Les zones inondables à Paris et dans le 92 - modèle à "casiers"
Les zones inondables à Paris et dans les Hauts-de-Seine cartographiées grâce au modèle Seine sur le logiciel Hydrariv (modélisation à casiers)
 
  • évaluer l’effet d’un aménagement sur la rivière et les zones environnantes comme pour un projet de construction d’un pont.

A titre d’exemple, l’EPTB Seine Grands Lacs dispose de différents modèles hydrauliques principalement utilisés pour évaluer l’effet de ses 4 lacs-réservoirs pendant et après les crues et essayer d’améliorer les règles de gestion de ces lacs. L’EPTB dispose d’un catalogue d’événement de crues que le bassin a connu depuis la crue de janvier 1910.

Un nouveau modèle hydraulique en cours de conception

Dans le cadre du PAPI de la Seine et de la Marne franciliennes, l’EPTB Seine Grands Lacs, en partenariat avec l’Etat, développe un nouveau modèle hydraulique s’appuyant sur :

  • les dernières données topographiques disponibles (le Modèle Numérique de Terrain ou MNT)
  • des techniques de modélisation récentes

L’objectif est de disposer d’un modèle plus précis que les outils existants. La modélisation précédente était dite à "casiers" c'est-à-dire qu’une zone (par exemple un quartier) était représenté par un seul élément hydraulique. Dorénavant, ces casiers seront découpés en un ensemble d’éléments géométriques appelés "mailles", ce qui permettra de réaliser des cartographies plus précises des zones inondables en Ile-de-France.

Illustration du maillage utilisé pour la modélisation
Illustration du nouveau maillage utilisé pour la modélisation
 

 

Dossiers similaires