Mémoire : les personnes âgées et la prévention du risque inondation sur le territoire francilien

2015
Grand public
Personnes vulnérables
Référent(s)
Marion CAUVIN
Michel PEREZ
Organisme(s) Pilote(s)
EPTB Seine Grands Lacs
EISTI
Retour d'expérience

Les personnes âgées et la prévention des inondations - état des lieux, préconisations et mise en œuvre concrétes

Atelier participatif Gennevilliers 2016

Contexte et objectif

La sensibilisation pour développer la culture du risque d’inondation est un enjeu prioritaire sur notre territoire. De fait, l’information et la sensibilisation aux risques sont un préalable indispensable à toute action de prévention.
La loi de modernisation de la Sécurité Civile de 2004 signale que « tout citoyen est acteur de sa propre sécurité ». Néanmoins, il est indispensable de rappeler régulièrement à la population les risques existants sur son territoire, les impacts directs et indirects que ceux-ci peuvent provoquer et la façon dont elle peut s’y préparer pour contribuer à réduire sa vulnérabilité et celle de son entourage.
Les retours d’expérience de plusieurs catastrophes telles que les inondations nous montrent que certains publics, à l’instar des personnes âgées, sont plus vulnérables que d’autres de par leur faible mobilité ou leur isolement et requièrent, par conséquent, une attention toute particulière. A titre d’exemple, plus de la moitié des victimes provoquées par l’ouragan Katrina et les inondations qui s’en sont suivies avaient 70 ans ou plus et, 75% des personnes décédées suite à Xynthia avaient plus de 60 ans.

Méthodologie

Ce mémoire a été réalisé dans le cadre du mastère spécialisé Gestion des Risques sur les territoires (EISTI) et de l'alternance à l'EPTB Seine Grands Lacs.
La littérature sur le sujet étant extrêmement restreinte, ce mémoire est essentiellement basé sur des entretiens réalisés avec des acteurs de terrain, experts dans les domaines de la prévention des risques et/ou la sensibilisation des personnes âgées.
Il est apparu indispensable de ne pas se limiter au stade des préconisations mais d’aller plus loin, en proposant et en expérimentant des actions concrètes de prévention des inondations à destination des personnes âgées. Pour ce faire, des organismes publics, responsables de la sensibilisation aux risques, comme le monde associatif, acteur indispensable et complémentaire à l’action des institutions publiques, ont été sollicités.

Il s'agissait de répondre à la problématique suivante : comment élaborer et impulser une démarche de prévention du risque d’inondation à la fois adaptée aux différentes catégories de personnes âgées et au territoire francilien ?

Description de l’action

Ce travail se compose de 2 parties distinctes:

  • Un état des lieux des actions menées ou en cours. Ce recensement a permis d’affiner le diagnostic territorial, de faire émerger les besoins et ainsi de formuler des préconisations pour améliorer la situation actuelle.
  • Une présentation des outils et des actions conçus et mis en œuvre pour combler les manques identifiés.

Recommandations

Point faible :

L’hétérogénéité de ce public cible rend difficile les démarches de sensibilisation qui doivent, de fait, être adaptées à chacune des catégories de personnes âgées existantes et à ses spécificités. Les seniors ne peuvent plus être réduits aux personnes handicapées, malades ou dépendantes. Si une partie l’est effectivement et ne doit pas être oubliée des démarches de prévention, l’autre partie reste (totalement ou partiellement) autonome et doit donc être sensibilisée en conséquence.


Point fort :

Un mémoire concret dont les propositions ont été testées et sont opérationnelles

Moyens

1/2 ETP (Marion Cauvin) pendant un an + un directeur de mémoire (Michel Perez)

Évaluation

Ce mémoire a initié une dynamique sur ce sujet et a permis de mettre en œuvre des ateliers de prévention du risque inondation à destination des personnes âgées sur plusieurs communes (Melun, Gennevilliers, Draveil…). Plusieurs centaines de plaquettes ont également été diffusées.

Ce travail a contribué à faire prendre conscience de l’enjeu que représentent la prévention et la préparation des personnes âgées au risque d’inondation.Si les personnes âgées sont souvent plus vulnérables de par leur faible mobilité ou leur isolement, il ne faut pas oblier le fait qu'elles peuvent également représenter des « personnes-ressources » à mobiliser avant, pendant et après l’inondation.
Enfin, ce mémoire a mis en lumière de réels besoins et une vraie demande de la part des collectivités locales.

Retours d'expériences similaires