Application : #baignadeinterdite

2014
Référent(s)
Simon CARRAGE
01 77 49 77 94 / simon.carrage@iau-idf.fr
Ludovic FAYTRE
01 77 49 79 97 / Ludovic.Faytre@iau-idf.fr
Organisme(s) Pilote(s)
IAU IDF
Retour d'expérience

Application : #baignadeinterdite

Baignade interdite

Contexte et objectif

#baignadeinterdite est une application cartographique accessible via le web et dont le nom est un clin d'œil aux panneaux pouvant border les cours d’eau et rappelant l’interdiction de sa baigner en raison d’un danger. Alimentée par les données géographiques de l'IAU, et de ses partenaires, elle a pour objectif de participer à la diffusion de la culture du risque inondation en Ile-de-France, par un outil web convivial mélangeant cartographie et données statistiques.

Ses objectifs sont les suivants :

1/ Permettre à tout un chacun de prendre la mesure du risque
2/ Participer à la diffusion de la culture du risque inondation en Ile-de-France
3/ La data visualisation permet à chacun de mieux mesurer l’ampleur des inondations sur le territoire communal par des statistiques simples et imagées

Méthodologie

Le développement s’est réalisé en 3 semaines et a mobilisé 3 personnes à l’IAU pour un total d’environ 30 jours répartis entre un développeur webmapping, un géomaticien et un graphiste. A noter que la géomaticien mobilisé est sensibilisé aux données Risques.

La Fonderie (Agence Numérique de la Région Ile-de-France) a organisé le concours Cartoviz en mettant à disposition des ressources web / boites à outil et en organisant une journée d’atelier (atelier Simplon à Montreuil)  http://cartoviz.lafonderie-idf.fr/

Les données inondations utilisées dans VISIAU Risques ont été mobilisées (couche SIG zone inondable) et enrichies (les équipements en zone inondable) dans #baignadeinterdite

Description de l’action

L’application #baignadeinterdite présente une interface cartographique classique. On se déplace sur la carte à l’aide de la souris, avec laquelle on peut aussi zoomer ou élargir le champ à volonté ; un champ texte permet d’aller directement sur une commune. Suivant l’échelle choisie, un fond de plan différent apparaît, allant des données Open Street Map à une image estompée du Scan 25™ de l’IGN ; aux plus grandes échelles, on obtient l’orthophotographie InterAtlas. Les zones inondables sont représentées en nuances de bleu, différentes suivant que le niveau calculé est inférieur à un mètre, compris entre un et deux mètres ou supérieur à deux mètres. Enfin, des épingles indiquent la position et le type des équipements et autres points d’intérêt. La présentation des données dérivées est plus originale. L’IAU a cherché à donner à l’internaute des points de référence. Si l’on demande à un citadin ce que représente un hectare, il sera bien en peine de répondre ; en revanche, si on lui donne une surface en termes de stades de foot, par exemple, cela lui parlera bien plus ! De même, nous avons souhaité illustrer par un croquis simple la taille de différents objets courants afin de mettre en évidence ce que représentait une crue d’un mètre ou de deux mètres par rapport à l’environnement urbain. Nous avons poussé le vice jusqu’à faire varier ces unités étalons suivant le périmètre interrogé. À Paris, nous avons choisi le Bois de Vincennes ; dans les Yvelines, le parc de Thoiry ; dans l’est de la Seine-et-Marne, le centre historique de Provins…

Baignade interdite IAU IDF
Baignade interdite IAU IDF
 


#baignadeinterdite mélange à la fois de la cartographie dynamique (webmapping) et des données statistiques (dataviz) : Sur la carte interactive, la zone inondable est présentée avec ses différentes hauteurs d’eau et leur impact sur les équipements de transport, de santé et d’enseignement. En lien avec cette carte, la data visualisation permet à chacun de mieux mesurer l’ampleur des inondations sur le territoire communal par des statistiques simples et imagées : les hauteurs d’eau sont rapportées à une échelle limnimétrique sur fond de paysage urbain, les superficies communales inondables sont dessinées/illustrées avec des surfaces étalons et les populations résidentes impactées sont mesurées par des graphiques.
Baignade Interdite n’est qu’une première étape dans la publication par l’IAU d’applications destinées à informer sur les risques (voir fiches sur l’application Visiau Risques).

Recommandations

Points forts :

  • Le  concours d’innovation créative Cartoviz organisé par la Fonderie a permis de constituer une équipe pluridisciplinaire  en interne et de mobiliser du personnel.
  • La capitalisation des données risques depuis près de 15 ans (cf. Visiau Risques)
  • Les compétences internes en webmapping et en communication.

Il est donc recommandé de saisir les opportunités  des évènements / concours organisés par de nombreux partenaires (collectivités locales, Etalab, Entreprises) comme les hackaton, les concours webmapping et dataviz, les plateformes open data, etc.

Moyens

#baignadeinterdite a été développée en interne dans le cadre de la promotion de l’Open Data pilotée par La Fonderie, (l’Agence Numérique de la Région Ile-de-France) avec l’évènement Cartoviz.

Évaluation

Les difficultés rencontrées ont été d’ordre technique : l’IAU îdF a dû prévoir la montée en charge rapide sur son serveur lors de la mise en ligne (passage TV et radio) et a dû refaire re-calibrer son offre d’accès aux services de cartographie dynamique.
Aux 50 000 connexions / jour sur les 2 premiers jours,  le nombre de connexion mensuel se maintient aujourd’hui autour de 2000.

Pour y accéder, c'est ici.

Retours d'expériences similaires